Bienvenue !

12022008

Si vous êtes sur cette page, c’est que votre intérêt se porte sur ce domaine qu’est l’immobilier.

Ce site est fait pour vous qui démarrez dans ce métier ou vous qui êtes déjà sur le terrain. Bref, vous êtes tous les bienvenus.

Plusieurs pages, plusieurs thémes, un peu de ci et un peu de çà; Voilà l’idée générale de ce blog.

Non plus sérieusement, nous vous proposons ici et nul part ailleurs un espace dans lequel vous pourrez améliorer vos connaissances théoriques et pratiques du métier. Mais aussi, échanger vos parcours et vos conseils afin d’être toujours plus performant chaque jour.

Certains sujets seront proposés en anglais, notamment pour ce qui est des extraits vidéos. Donc pardon pour ceux qui ne maitrise pas la langue, mais avec quelques efforts vous y arriverez.

N’hésitez pas à nous laisser vos commentaires et vos idées de sujets.

Bonne visite et bonnes ventes surtout !




Nous revoici :)

12022015

cela faisait très très longtemps que malheureusement je n’avais pas écrit sur ce blog qui rencontre un vrai succès à en croire le compteur de visiteurs. Ce qui m’amène tout naturellement à revenir vous voir.  Ce qu’il y a de bien avec un blog c’est qu’il continu à vivre seul . c’est très intéressant et un grand merci à vous tous depuis toutes ces années. je reviendrais avec de nouveaux articles prochainement. N’hésitez pas à me faire part de vos suggestions et interrogations.

Sachez enfin que je suis toujours dans ce métier que nous continuons d’apprendre chaque jour un peu plus .

Bonne soirée et Bon travail à tous !




Mon premier jour !

20072008

C’est bien de parler du métier, mais quand on débute vraiment on fait comment ? Votre première fois à vous c’était comment ? Je veux parler de votre entrée en agence évidemment Rire.

Comme toutes les bonnes choses débutent avant d’avoir une fin, il convient de donner quelques conseils pour faire une entrée mémorable. Le premier jour sera consacré uniquement à l’observation des collègues, prenez du recul et regarder attentivement les scènes qui se jouent sous vos yeux. Qui fait quoi et comment ? Comment sont traités les appels ? Comment est organisée l’agence ? Où est le café et surtout qui le fait ? etc.

La première journée va passer trés vite, alors absorbez les infos sans trop réflêchir. Tout deviendra clair avec le temps !

Suivez un commercial en prospection car c’est la base du métier d’agent immobilier, connaître à fond son secteur. Rappellez vous que ce n’est pas parce qu’on y vit que l’on connaît son secteur.

Donnez vous un mois pour commencer à vraiment le connaître. Repérez les écoles, les crèches, les boulangeries, les commerces, la poste, les arrêts de bus etc. Bref tous les endroits stratégiques et nécessaires à la vie de tous les jours. Les gens veulent vivre au calme mais  également à côté de tout.

Il faut également essayer de connaître chaque occupant d’un secteur afin de savoir s’il est propriétaire ou locataire et ainsi constituer un fichier. En effet, c’est dans ce fichier que se trouvent vos futurs mandats et c’est en partie dans le fichier « locataires » que se situent vos futurs acquéreurs ou vos futurs candidats pour des opérations « Primo- Accédants » ou « Portes Ouvertes ».

LE SUCCES DU NEGOCIATEUR DEPEND DU NOMBRE DE PERSONNES QUI PENSENT A LUI LORSQU’IL S’AGIT D’IMMOBILIER.




le principe de « la ferme » 1

20072008

La sectorisation ou le principe de la ferme est l’une des méthodes les plus riches. C’est aussi ce que l’on peut appeller « l’îlotage ». Le but est de mettre en place un système de relations publiques et d’entretien avec une clientèle potentielle dans plusieurs aires géographiques déterminées, les îlots, dont l’ensemble constitue le secteur.

Au delà de cette méthode, au demeurant extraordinairement bien adaptée au métier, il y a un ensemble plus large de méthodes d’information et de communication visant à se constituer une clientèle, à la suivre et à conquérir des parts de marché sur son secteur.

          – Information : Qui est propriétaire, qui veut vendre, qui veut acheter ?                                                          Qui est locataire, qui veut acheter ?

          – Communication : Qui je suis, ce que je fais. « Nous nous connaissons, je suis un membre de quartier que vous n’hésiterez pas à recommander ou à qui vous confierez votre propre problème immobilier « .

C’est un système pouvant s’appliquer en s’adaptant, à la plupart des activités commerciales (banque, automobile,…).

Cela suppose un investissement important au départ, mais ce système met « le commercial » sur la voie de la réussite, pas seulement pour un mois, une année, mais pour tout le temps que durera son activité de vente.

Comme nous l’avons déjà dit, votre secteur est votre fond de commerce et comme tout fond de commerce, il faut le gérer.




La procédure d’expulsion !

8042008

Peut-être avez vous déjà eu a vendre un bien occupé par des locataires faisant l’objet d’une procédure d’expulsion.

Mais quelle est la procédure pour une expulsion ?

En quelques lignes, c’est trés simple (enfin en théorie) : Lors d’impayés de loyers durant depuis un mois dans le secteur privé ou trois mois dans les logements sociaux, et si le bail prévoit la résiliation du contrat (clause résolutoire), un commandement de payer peut être envisagé (notifié par huissier le locataire a 2 mois pour s’acquitter de sa dette).

S’il ne le fait pas le propriétaire saisi le juge, l’assignation par acte d’huissier informe le locataire qu’une demande d’expulsion à été transmise au tribunal (l’huissier se déplace chez le locataire et lui remet le document. S’il n’est pas là, l’huissier porte ce document à la mairie et laisse un acte dans la boîte à lettres du locataire pour lui signifier son passage.) Le locataire est donc invité à se présenter au tribunal, l’audience se tient deux mois plus tard.

Une copie de l’assignation est transmise au préfet qui diligentera une enquête sociale.

Aprés l’audience, le juge rend une décision qu’on appelle « la grosse ». C’est ce que les gens appellent un jugement. le juge peut accorder un délai supplémentaire au locataire. Si aucun délai n’est accordé le juge ordonne l’expulsion.

Le jugement est signifié par voie d’huissier au locataire qui aura un mois pour faire appel de la décision.  Si le juge ne donne aucun délai, l’huissier apporte au locataire un « commandement des quitter les lieux ». Le locataire a deux mois pour partir et saisir le juge de l’exécution (un autre juge qui a pour rôle d’accorder ou pas un délai de grâce de trois mois à trois ans si les conséquences pour la famille sont trop dures).

Au delà de deux mois, l’huissier se présente chez le locataire pour lui demander de quitter les lieux. Si l’occupant s’oppose, l’huissier dressera un procés verbal de difficultés. Le bailleur doit alors demander à la préfecture l’autorisation d’utiliser la force publique pour réaliser l’expulsion. Le préfet a encore deux mois pour répondre.

Une fois expulsé, le locataire a un mois pour récupérer ses affaires.

Il faut noter que la loi interdit l’expulsion entre le 1er novembre et le 15 mars de l’année suivante, à moins d’un relogement dans des conditions suffisantes respectant l’unité et les besoins de la famille. Attention cette mesure n’est pas valable pour les squatters et les logements étudiants, ou pour les logements faisant l’objet d’un arrêté de péril.

Enfin on aucune expulsion ne peut intervenir entre 21 heures et 6 heures du matin pour les jours ouvrables, ni les dimanches et jours fériés.




Home Staging ? ça marche ou pas ?

30032008

Connaissez vous cela, le home staging ? C’est un concept utilisé depuis quelques années au U.S.A par les professionnels de l’immobilier afin de vendre plus rapidement un bien. Avec cette méthode, on peut vendre un bien en 5 jours maximum.

D’accord ça vient des américains mais est ce que chez nous çà peut marcher à votre avis ?

Si vous comprenez l’anglais, regardez cette video et voyez ce que vous pouvez en tirer ! Bonne séquence à tous!

 Preparing for the buyer’s eye (1st part)

Image de prévisualisation YouTube

 Preparing for the buyer’s eye (2nd part)

Image de prévisualisation YouTube




Réactivité = Vente assurée !

24032008

Augmenter son Chiffre, chaque année on se bat pour çà. Le but étant d’augmenter sa part de marché sur son secteur. Un truc important qu’il faut appliquer tout les jours, c’est la réactivité. Si on veut être le premier, c’est logique il faut passer devant les autres. Peut-être que vous le faites déjà et que vous ne m’avez pas attendu pour vous le dire , dans ce cas c’est bien pour vous. Pour les autres, je tiens à rappeller que nous sommes sur un marché trés concurrenciel. Par conséquent, il faut être rapide dans notre action. En ce sens que dés que vous rentrez un mandat, même en exclusivité pour les fans de ce truc, il faut le traiter de suite. Listez tous les prospects que vous avez en fichier et faites un tri sélectif par prix. Tous les gens  qui ont le budget (aprés l’avoir effectivement vérifié) vous les contactez pour organiser des visites. Ne vous attardez pas au téléphone sur la description du bien. En effet, votre description ne sera pas objective et vous risqueriez de donner votre avis et donc de faire des boulettes. Dites seulement un truc du style :  » Bonjour M. machin, je vous appelle car je viens de rentrer un bien que j’aimerais vous  montrer et je pense qu’ il correspond à vos critéres de recherche. Quand seriez vous disponible pour visiter? ». Si possible montrer à votre prospect plusieurs biens à la suite, car s’il est acheteur il ne faut pas qu’il visite trop avec la concurrence. Il faut se dire que c’est avec nous et nous seul qu’il achètera, il ne faut donc pas le lâcher.

Donc retenez et appliquez bien ce principe , soyez le plus réactif possible.




Connaissez vous vos acheteurs ?

19032008

Afin de vous aider dans votre démarche quotidienne en vue de trouver le bien idéal pour vos prospects acquéreurs, voici un petit questionnaire trés utile. Dites moi ce que vous en pensez, ce serait sympa ! Bonnes ventes à tous !

Connaissez vous vos acheteurs ? doc Questionnaire acheteurs




La sanction du défaut d’écrit !

6022008

Le mandat est frappé de nullité privant l’agent de toute somme au titre des activités de recherche, démarches, publicité etc…

La nullité du mandat entraîne la perte du droit à la commission, ce qui est parfois injuste quand on a mené à bonne fin la mission qui nous a été confiée. Si dans un premier temps la jurisprudence a été assez stricte, elle est à présent plus assouplie.

Il faut retenir que depuis 1970 le mandat est obligatoire. Le professionnel ne peut pas présenter un bien à la vente sans ce contrat.

Celui ci doit être enregistré dans le « REGISTRE DES MANDATS »

Lorsqu’il a son mandat écrit, le négociateur doit l’inscrire par ordre chronologique sur le registre cotés sans discontinuité et reliés. Le numéro du mandat est identique à celui du registre.

Important : Lors d’une visite chez le mandant, en l’absence d’un numéro de registre, le négociateur n’ayant peut être aucun moyen de l’obtenir, propose à son client de lui communiquer ultérieurement. Il faut impérativement que ce numéro soit inscrit sur les deux feuillets du mandat ( celui de l’agence et celui du vendeur). Mais il peut arriver qu’il le soit avec une écriture et une couleur de stylos différente, dans ce cas le mandat est nul.

L’inscription sur les deux exemplaires du mandat doit être faite à sa date de signature sans pouvoir être rajoutée aprés coup (article 6 de la loi et 72 du décret).

Le défaut de numéro d’inscription sur le mandat est une cause de nullité absolue.




Délai de rétractation!

5022008

Depuis le 1er juin 2001, un délai de rétractation ou de réflexion a été instauré pour les ventes de logements anciens. Cette disposition inspirée de ce qui existait déjà pour l’acquisition de logements neufs a pour but de protéger le plus possible l’acheteur. Jusqu’à l’été 2006, l’acheteur avait un droit de rétractation de sept jours aprés la signature d’un compromis ou d’un délai de réflexion lorsqu’il signait devant le notaire. La loi du 13 juillet 2006, a simplifié la pratique en ne laissant subsister que le délai de rétractation.

A compter du lendemain de la première présentation de la lettre recommandée avec accusé de réception, l’acquéreur bénéficie d’un délaide Sept jours pour se rétracter, c’est à dire pour décider de changer d’avis et ne plus acheter. S’il ne se manifeste pas pendant ce  délai par lettre recommandée avec accusé de réception pour se désister, il est alors définitivement engagé.

Comment calculer ce délai ?

Le plus courant :

Mardi 05 février : envoi du compromis

Mercredi 06 février:  Première présentation de la lettre recommandée

Jeudi 07 février : Début du délai de sept jours

Mercredi 13 à minuit : fin du délai de rétractation

 

Si le délai expire un jour férié, on reporte au jour ouvrable suivant.

Si le délai inclut un jour férié, ce jour compte dans le délai

 

A l’issue du délai, le vendeur est sûr que la décision de l’acquéreur est mûrement réfléchie. Il a la certitude que l’acquéreur ne cherchera pas à faire jouer de façon abusive la condition suspensive de financement.

 







Affaires-Domicile-Internet |
Agence Immobilière Cévennes... |
Ulysse007 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | gh2btribulation
| Pause Com
| Qui suis je ?